Musiques – Madeleine Athané-Best, Avril Milvoy, Raylan Peralta

Mises en voixDavid X Kahn, Yann Frey

TextesMarie Mondon, Yann Frey

Direction artistiqueYann Frey

ProductionLa Hart Poétique

ImagesYann Frey

 

LE PROJET

 

Les Noyés est une série de six performances musicales. Cette œuvre collective, constituée de textes courts et de natures diverses (nouvelles, poèmes, interviews, pièces de théâtre), permet aux musicien(ne)s de composer sur mesure tandis que les comédien(ne)s se nourrissent de l’ensemble pour proposer leurs propres interprétations. Ce recueil de thrillers psychologiques sur le thème de la noyade s’inspire de faits divers, de biographies et de témoignages. Il s’agit donc d’une anthologie aux sources vérifiables, mais librement adaptées.

Si Les Noyés est prévu pour être joué en public et pour s’adapter à tous types de lieux – de la librairie à la salle de spectacle en passant par le café ou la place du village – il a cependant une ambition radiophonique et fera l’objet d’un enregistrement en studio.

 

LE MOT DE LA DIRECTION ARTISTIQUE

 

“Je croisais le chemin de personnes suspendues entre le bonheur d’être en vie et l’irréversible douleur d’avoir perdu un être cher. J’avais envie de leur rendre hommage pour ainsi maintenir la Grâce malgré la Tragédie. Mais écrire cette dichotomie ne me suffisait pas. Aussi souhaitais-je transmettre ces histoires édifiantes en leur permettant de s’émanciper sur scène. Je pense que les passions demeurent de tendres dévotions à condition que nous les entretenions dans des bulles qui flottent hors du temps. Faites-les éclater, et votre protection disparaît. Le bonheur est fragile ; si bien que nous nous sommes tous, un jour, sentis dépassés par les événements, noyés par l’émotion, que nous avons tous souffert par amour etc. Je ne fais que rapporter quelque-unes de ces petites noyades.”

Yann Frey

 

 

RÉSUMÉS DES PERFORMANCES

Les secrets du gouf

Quand le journaliste demande à Gilles de revenir sur sa vie de marin-pêcheur, le vieux loup de mer ne veut pas l’admettre, mais les faits qu’il rapporte sont traumatisants.

La reine du silence

Loin de se comprendre, une mère et sa fille soliloquent. Dans ce dialogue de sourds, la cellule familiale semble en proie à un événement dramatique pour lequel on ne trouve pas aisément les mots. Le silence est ardemment désiré ou violemment abhorré, mais jamais absent.

Furie Saint Roch

L’écrivain fait demi-tour. Il a oublié son roman, fraîchement publié, sur le banc du Square Saint Roch. Au loin, il aperçoit une jeune fille s’emparer du livre. Il ne l’aurait jamais suivi si elle ne l’avait pas fait. Il ne l’aurait pas suivi et tout se serait bien passé.

Sur l’estran

Un homme nous parle de sa défunte épouse. De leur rencontre jusqu’à la violente séparation, il se souvient de tout. L’ambivalence de ses propos laisse planer le doute. Choyer l’union, ou la répudier suite à l’adultère ? Dévasté, l’homme marche entre deux eaux, il flâne sur un estran au calme ravage.

Noyé sans sépulture

Tout s’est passé très vite. Il n’a pas réfléchi. Quand Roger est passé par-dessus bord, il s’est rué vers lui et a réussi à saisir la bretelle de son ciré jaune. C’est qu’il ne sait pas nager, Roger.

Au nom du Danube

IMO7324261, 123 mètres sur 15 et 7 de tôle, est un navire soviétique. Quand il s’échoue sur le littoral français, son histoire de cargo à grain le dépasse et devient celle d’un gamin français, d’un capitaine ukrainien et d’un kosovar clandestin.

Si vous souhaitez rejoindre le projet en qualité de musicien ou de comédien,

si vous souhaitez programmer LesNoyés dans votre structure ou sur votre chaîne radio,

écrivez-nous !

contact@hartpoetique.com