Cher mensonge

VIDÉO

PAROLES

Quand je songe à vous cher mensonge
J’ai le vague à l’art et la larme
Sur une lame à creuser des sillons secrets vermillons
Qui vermicellent de ces ventres
Comme fressures de la langue
Comme libations et raisons perdues on ne fait pas d’âme

What about me Lara lit-on sur le Pont des arts
Qu’en est-il de l’enfant du paradis de sa hart
De cette affable époque où l’on payait la prouesse
De l’homme lyrique en attachant là sa promesse

Quand j’me ronge les sangs cher mensonge
Dans la soumission où je plonge
C’est ma diatribe que l’on exhibe c’est l’ostentation
Qui à coups de si lance lie
Sur lys vice vit comme sur
Les robes noires des midinettes tâchées par le feu

What about me Lara lit-on sur le Pont des arts
Qu’en est-il de l’enfant du paradis de sa hart
Qu’a-t-il fait de sa liesse et de sa rage maîtresse
Prête à renvoyer dans son ivresse une messe

What about me Lara lit-on sur le Pont des arts
Qu’en est-il de l’enfant du paradis de sa hart
A pendre les sots va-t-il vous faire savoir
Que vous coûtez cher mensonge et mœurs gueux miroirs

CRÉDITS

Composition : Gabriel Keller
Paroles : Yann Frey
Chant : Marine Poirier
Choeurs : Gabriel Keller, Charlie Henry, Jonathan Rivière-Camara et Julien Giet
Batterie : Julien Giet
Basse : Jonathan Rivière-Camara
Guitare 1 : Charlie Henry
Guitare 2 : Gabriel Keller
Mixage : Gabriel Keller et le Studio Galuny
Image : Léa Fery et Yoan Gonçalves

REMERCIEMENTS

Nous pensons à Antoine Bourseiller qui n’est plus, mais dont le soutien fut le moteur de ces paroles. Nous tenons également à saluer les étudiants de l’ENSATT sans lesquels cet enregistrement live n’aurait pas eu lieu.

LE MOT DU GROUPE

Gabriel (composition et guitare) : “Un mensonge ? Les sushis pêchés en Mer du Nord sont bons !”

Julien (batterie) :Je n’aime pas le Reggae, mais j’ai cherché à jouer une partie qui me plaisait.”

Yann (paroles) : “Je découvrais Paris, j’ai reçu un appel de Gabriel en traversant le Pont des arts, il me proposait une composition sur le thème du mensonge. J’ai regardé tous ces cadenas accrochés là par de jeunes couples passionnés pour symboliser leur immuable alliance. Une inscription pourtant… What about me, Lara ? C’était parfait, j’allais donner voix à cette personne esseulée.”