Loups blancs

une coproduction

La Hart Poétique & collège Aimé Césaire

Résumé de la pièce

C’est l’histoire d’une rébellion, celle des enfants. A travers le monde, ils se fédèrent et prennent le pouvoir ! Ils ont élu 22 ambassadeurs prêts à statuer sur le sort des adultes avant que ces derniers n’altèrent irrémédiablement la planète.

Le mot du metteur en scène

Plus que jamais, nos comédiens en herbe sont sensibles à la question écologique. Au début, je souhaitais écrire cette pièce de manière autonome, mais j’ai vite compris que les élèves du collège Aimé Césaire avaient des propositions captivantes à me soumettre. Je peux donc dire que je leur dois ce texte. Lors des répétitions et malgré mes exigences parfois rudes, ces enfants dégagent une énergie tout à fait communicative et je suis convaincu qu’ils ne doivent cela qu’à leur propre implication dans ce projet culturel. Je les en félicite ! Travailler avec eux est remarquable parce qu’ils m’apprennent autant qu’ils grandissent. Le plus beau, c’est qu’ils n’en sont même pas conscients. Disons qu’ils sont en devenir… Il n’y a rien de plus rafraîchissant.

Note d’intention

Cette intrigue nous a été inspirée par le constat suivant : un peu partout dans le monde, l’urgence d’une action écologique de grande ampleur semble s’ancrer dans les consciences. A notre échelle et à travers Loups blancs, nous souhaitons simplement ajouter une pierre à l’édifice tout en divertissant petits et grands.

 

Seulement 22 heures de travail auront suffi aux élèves du collège Aimé Césaire pour affirmer l’identité d’un collectif tout en sublimant le caractère individuel de chacun. Cela fut possible grâce à une pédagogie évolutive. Dans un premier temps, ils ont été initiés aux principes et techniques de base de l’acteur de théâtre. Une deuxième phase de travail fut consacrée à la conception du texte et à l’intégration de ses ressorts dramaturgiques. Une dernière période aura permis la mise en place scénique. Les enfants savent désormais que la pratique du théâtre nécessite une attention pointilleuse. Sur scène, tout fait sens, tout concourt à la transmission d’un ou de plusieurs messages, chaque détail compte, et cela relève de la performance humaine. Ils ont donc suivi un entraînement rigoureux pour tendre à la qualité d’un spectacle où « plaisir de transmettre » rime avec « responsabilité » et « humour ».

Les membres de notre meute ...

Représentations

mardi 7 avril 2020 – lors des Rencontres Théâtrales des Collèges et Lycées des Landes, au Théâtre des Deux Mains (td2m), à Mont de Marsan

mardi 2 juin 2020 – sur la scène associative de La Mamisèle, à Saubrigues

juin 2020collège Aimé Césaire, à Saint Geours de Maremne